Font Size

Screen

Profile

Layout

Direction

Menu Style

Cpanel

Archéologie et Patrimoine culturel

Envoyer Imprimer PDF
persepolis.png

Des monuments classés
au patrimoine mondial

Découvrez les splendeurs de Persépolis et de Pasargades ainsi que des mosquées aux céramiques vernissées et aux coupoles émaillées. Les Tours du vent, ancêtres de la climatisation moderne. Visitez des villes anciennes, des citadelles, des caravansérails, des villages fortifiés, des palais, des ponts ouvragés, des jardins au parfum de jasmin bercés par le murmure des fontaines...

Bam

Cette forteresse de 200.000 m2, édifiée il y a 2000 ans, était habitée jusqu'au début de la période Qajar. Détruite par un tremblement de terre, le 26 décembre 2003, elle comprenait 28 tours de guet, un dédale de ruelles, des mosquées, des écoles, un bazar et des caravansérails. Cet ensemble semble toujours guetter les envahisseurs Mongols, comme il est relaté dans le très beau roman «Le désert des Tartares».

Bisotoun

C'est une petite montagne à 30 km au nord-est de Kermanshah sur laquelle ont été gravés les bas-reliefs les plus célèbres de l'époque Achéménide. Ces bas-reliefs gravés à une hauteur de 60 mètres sur ordre de Darius Ier en 520 avant J.C., sont entourés d'inscriptions cunéiformes, en trois langues (élamite, néobabylonien et vieux perse) qui racontent les récits des conquêtes de Darius Ier et son arrivée au pouvoir.

Chagazanbil

Situées à 45 km de Suse, cette ziggourat élamite est la mieux conservée et la plus grande de la région mésopotamienne. Au XIIIème siècle avant J.C., le roi d'Anshân et Suse, Untash-Napirisha fonda une ville qui devint la capitale religieuse de l'Elam et qu'il nomma Dur Untash.  Le temple, dédié au dieu sumérien Inshushinak, constituait le centre de cette cité religieuse et formait une vaste cour carrée de 105 mètres de côté et 8 mètres de haut avant d'être transformé en ziggourat. Ce temple est une construction en forme de tour à degrés sur le plan carré. Aucune ziggourat de Mésopotamie aussi bien conservée n’a été répertoriée et ne présente autant d’intérêt. Elle surgit subitement à un détour de piste et éblouit plus qu’un palais intact. Le dégagement du site, fait apparaître à proximité de la ziggourat, les ruines de la ville élamite de Dar Untash, qui comptait onze temples, chacun vénèrant un dieu, ainsi qu’une cité royale protégée par trois enceintes concentriques.


ISPAHAN

La place de l’Imam ou la place Royale

À Ispahan, la place royale est aussi connue sous le nom de l'Image du Monde (Naghsh-e-Jahan) avec ses monuments, la mosquée Royale, le Palais d'Ali Qapu et la mosquée de Cheikh Lotfollah, entièrement recouverte de mosaïques. Elle est un exemple prodigieux de l'architecture et de l'art islamique.

Persépolis (Thakht-e-Jamshid)

Située sur la route de Shiraz-Ispahan, ses palais rappellent la grandeur de l'empire Perse. La capitale des Achéménides fut perpétuellement agrandie par de nombreux palais à colonnades, des escaliers, des sculptures et des bas-reliefs pendant 150 ans, comme si chaque souverain voulait apporter une marque nouvelle à la capitale pour marquer son pouvoir aux yeux des peuples vaincus et des vassaux.

Pasargades

(130 km de Shiraz) c'est la première capitale de l'empire Achéménide du roi Cyrus le Grand (559-530), puis de son successeur Cambyse. Selon la tradition c'est dans ce lieu que l'armée du dernier roi Mède, Astyage, a été vaincue. Le tombeau de Cyrus le Grand, connu dans la région sous le nom de tombeau de la mère de Salomon, est situé à l'écart des palais. La légende raconte qu'il a été restauré sur ordre d'Alexandre le Grand. 

Qarakelissa

Une église en pierre sombre y fut construite en 1329 et restaurée en 1605-85. En 1811-20, une église fut construite à ses côtés. En pierre blanche-jaune, elle est décorée de bas-reliefs représentant des figures religieuses, des scènes du Livre des rois. L’ensemble est entouré par une enceinte.

Solatanieh, (ville des Sultans)

Autrefois capitale des mongols Ilkhân, détruite par Tamerlan, elle conserve le mausolée du sultan Uljaitu (1304-1317), unique vestige de l'ancienne ville mongole. Le mausolée est un édifice octogonal en brique, décoré d'inscriptions, de carreaux de faïence et d'un mirhab en stuc, et surmontée d'une majestueuse coupole bleue, d'une hauteur de 48 mètres et de 25 mètres de diamètre, l'un des plus grands dômes du monde.

Takht e Soleiman, le tombeau de Salomon

Sur la route de Miyandoab-Bijar, le site occupe l’emplacement de l’ancien Shiz, un centre zoroastrien très important ; les murailles et les vestiges de 38 tours sont situés autour d’un lac creusé dans le cratère d’un ancien volcan.


You are here L'Office du Tourisme Iranien Culture Archéologie & patrimoine Culturel