Un nouveau Ministère consacré à l’Héritage Culturel, au Tourisme et à l’Artisanat

Par vote de confiance des députés à l’Assemblée Nationale de la R.I. d’Iran, par 163 voix sur un total de 255, Ali Asghar Mounessan, Vice-Président de la R.I. d’Iran et président en charge de l’Organisation de l’Héritage Culturel et du Tourisme devient désormais en charge d’un nouveau ministère du même nom.

Le Président, Monsieur Hassan Rouhani, a également approuvé la nomination du Vice-Président et le Président de l’Organisation de l’Héritage culturel, du tourisme et de l’artisanat à la tête du nouveau ministère.

A la même occasion, la participation de la destination Iran au salon annuel des professionnels du tourisme – Top Resa 2019 – a été annoncé.

Le stand de l’Iran avec une superficie de 110 m2 sera organisé et tenu à Paris par les effectifs de Touring & Automobile Club of the R.I. Iran, avec la présence de plusieurs agences de voyage iraniennes qui exposeront du 1er au 4 octobre prochain à la Porte de Versailles – Parc des Expositions.

Monsieur Ebadreza Islamikoulai, le Directeur du Tourisme et de l’Artisanat du Touring & Automobile Club of the R.I. Iran a exprimé sa joie à l’occasion de la nomination de l’Organisation au niveau ministériel. Il a décrit les plans du stand de l’Iran, a évoqué le potentiel exceptionnel touristique du pays et souligné leur participation aux foires internationales comme un des meilleurs moyens de la présentation de l’Iran comme destination culturelle de premier choix.

Cette année, ce sera la quatrième fois que le Touring & Automobile Club of the R.I. Iran participera à l’organisation du stand au salon Top Resa de Paris avec une programmation encore plus diversifiée : ateliers d’artisanat, réunions spécialisées un espace consacré à la réception des visiteurs avec thé et pâtisseries prévue en permanence.

Une nouvelle mesure pour Touring & Automobile Club of the R.I. Iran

Les touristes occidentaux pourront voyager désormais en Iran avec leurs motos de plus 250 cm3 grâce aux efforts employés par Ramin Afshari, le Directeur général de Touring & Automobile Club of the R.I. Iran. Pour lui, cette nouvelle loi favorisera les démarches des organisateurs de voyages et d’évènements qui s’intéressent à la découverte de l’Iran sous un nouvel angle et conforte la volonté du pays d’augmenter le nombre de visiteurs occidentaux.
Ce mode de circulation jusqu’à ce jour étant inaccessible suite à une directive venant de NAJA et des douanes de la République islamique d’Iran, pouvait être considéré comme un facteur de ralentissement pour le développement touristiques et diminuer un nombre important de voyageurs et d’organisateurs de Rallye de moto vers le pays.

Touring & Automobile Club of the R.I. Iran comme les autres membres des clubs internationaux devrait par sa nature, selon Ramin Afshari, faciliter les voyages touristiques avec les véhicules internationaux.

Il a attribué cette réussite au Ministre du Tourisme, Monsieur Mounessan et à ses lettres adressées aux Premier Vice-Président, au Conseil de sécurité et au Conseil des Affaires économiques et des Finances, au ministre de l’Industrie, des Mines et du Commerce, au Commandant de la République Islamique et aux dirigeants.

Ces efforts visent parallèlement à lever l’interdiction des motos de tourisme en coopération avec l’Automobile Club en ce qui concerne en particulier des motards en provenance d’Italie, du Pakistan et de la France qui se sont rendus en Iran et ont visité les sites touristiques.